Bon à savoir : La première consultation d’un chaton

0

Votre chaton est âgé de 2 mois minimum : vous devez alors faire sa première visite chez le vétérinaire.

Cet article a été rédigé par  le Docteur Alexia BUYSE (de la Clinique Vétérinaire HARMONYVETS à Paris)

La vaccination

 

La vaccination se fait chez le chaton à partir de l’âge de 2 mois.

Le type vaccin dont devra bénéficier votre compagnon sera recommandé par votre vétérinaire. Ce choix prend en compte votre mode de vie et celui de votre chat, c’est-à-dire :

  • restera-t-il en appartement ?
  • ira-t-il à la campagne ?
  • sera-t-il en contact avec d’autres chats ?
  • vous accompagnera-t-il en voyage à l’étranger ?

Le protocole médical pour une vaccination efficace comporte trois étapes habituelles :

1/ une primovaccination ;

2/ un rappel à 3 semaines ;

3/ puis un rappel annuel (à ne jamais oublier pour maintenir une protection durable).

NB : Votre chat vous suivra pendant près de vingt ans et il est probable que vous changiez de mode de vie. Votre vétérinaire pourra donc au fils des années adapter les types de vaccins à vos habitudes.

Il est important de rappeler que votre chat doit être vacciné même s’il reste en appartement.

Les vermifuges

Votre chaton doit être vermifugé tous les mois jusqu’à ses 6 mois.

Il devra ensuite être vermifugé à chaque changement de saison, c’est-à-dire tous les 3 mois.

Contrairement aux idées reçues, un chat qui ne sort pas a malgré tout besoin d’être vermifugé car il peut être contaminé par des souillures extérieures comme celles de nos chaussures par exemple.

Certaines parasitoses sont des zoonoses (maladies contagieuses pour l’homme) : en protégeant votre animal, vous vous protégez aussi bien vous que vos proches, et en priorité vos enfants qui sont les plus sensibles à ces germes.

Les traitements contre les puces

 

Il faut traiter votre chat contre les puces toute l’année.

En effet les puces vivent dans l’environnement et non sur votre animal. Votre chat peut ainsi être contaminé même en vivant en appartement.

Comment une puce peut-elle piquer mon chat qui vit dans mon appartement propre ?

Les puces vivent dans l’environnement : dans les sols (parquets, moquettes, tapis) et les tissus d’ameublement. Il suffit qu’un voisin passe dans le couloir de l’immeuble avec un chien infesté qui déposera une puce dans le sol. Celle-ci désignera votre chat comme hôte, pour le piquer et retomber sur le sol pour y pondre des œufs (une puce pouvant libérer jusqu’à 100 œufs en 24 heures !!)

Si votre chat est protégé contre les puces, celles-ci pourront tout de même le piquer mais à son contact elles deviendront alors toutes stériles et ne pourront donc plus se reproduire, stoppant net le cycle de reproduction et d’invasion de ce parasite dans votre environnement.

L’alimentation

 

Il n’y a que dans les « Aristochats » de Walt Disney que les chats ont le droit de boire du lait !

Dans le monde réel, une fois sevrés, les chats ne peuvent plus en consommer. En effet, ils ne sont pas capables de le digérer. L’ingestion de lait peut provoquer des inflammations intestinales ou des allergies de peau.

De plus, le chat est un CARNIVORE : il faut donc lui donner une alimentation adaptée à son régime alimentaire. D’autre part les besoins énergétiques d’un chaton sont différents de ceux de l’adulte. Vous pouvez donc opter pour une ration ménagère à base de poisson blancs ou de viandes, mais cela est   difficile à équilibrer seul, surtout pendant la croissance du chaton.

L’alimentation de choix est la croquette. Des aliments « premiums » sous forme de croquettes sont parfaitement adaptés aux besoins de votre chaton. Les quantités sont à adapter à l’âge et au poids de votre animal même si il est possible de laisser des croquettes à volonté pour votre chaton (sauf si votre animal est en surpoids).

Vous pouvez également donner de l’aliment humide (boites, sachets fraîcheurs)

L’identification

 

Il est obligatoire d’identifier votre chat par puce électronique (microship) ou par tatouage.

Bien que le tatouage soit toujours autorisé, il tend actuellement à disparaitre à la faveur de la microship. En effet, le tatouage implique une anesthésie générale et a tendance à s’effacer avec le temps. De plus, pour les animaux nés après 2011, l’identification par tatouage n’est plus autorisée pour les animaux qui voyagent hors de la France.

La puce se place sous la peau, sans anesthésie, en consultation. Les données ne s’effacent pas, elles sont lisibles au moyen d’un transpondeur dans presque tous les pays du monde (sauf quelques pays d’Asie).

De plus c’est le moyen d’identification obligatoire pour voyager hors de France.

 

La stérilisation

Mâle ou femelle, il est fortement conseillé de faire stériliser votre chat si ce celui-ci n’est pas destiné à la reproduction.

La stérilisation se fait à l’âge de 6 mois. Il s’agit d’une chirurgie sous anesthésie générale.

Il est conseillé de stériliser les femelles avant leurs premières chaleurs : cette mesure diminue les risques d’apparition de tumeurs mammaires à l’âge adulte.

Il est également conseillé de castrer votre mâle assez tôt afin d’éviter les marquages urinaires.

Votre avis est le bienvenue ?

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz