Un zoo perd sa licence après la mort de 486 animaux

C’est une bien mauvaise image pour les zoos et pour leurs contributions à la protection animale qui est véhiculée à travers cette affaire du zoo de Dalton-in-Furness.

« South Lakes Safari Zoo », situé au Nord-Ouest de l’Angleterre est responsable de la mort de 486 animaux entre janvier 2013 et septembre 2016. Des négligences, un manque d’entretien et des sévices ont entraîné des morts lentes et toujours plus nombreuses.

C’est un rapport rédigé par des enquêteurs, mandaté par le gouvernement Britannique, qui accable le zoo.

Des conditions de captivités graves.

« Les conditions dans lesquelles ces animaux sont détenus en captivité sont franchement choquantes et ont directement conduit à la mort de nombre d’entre eux », indique un rapport rédigé par des enquêteurs.

À chaque décès, les gardiens avaient pour consigne de se débarrasser des corps discrètement.

Parmi ces morts, un kangourou roux victime d’un traumatisme crânien, une tortue à éperons d’Afrique électrocutée par une clôture, une tortue léopard morte de froid, mais aussi 6 lionceaux bien portants euthanasiés car le zoo n’avait « plus de place ».

Le propriétaire condamné.

Les manquements du propriétaire ont également touché le personnel du zoo. Une employé a été tué en 2013 par un tigre Sumatra.

Le propriétaire c’était déjà vu condamné en 2016 à une amende de 255.000 livres (299.500€).

Il lui reste maintenant moins de un mois pour faire appel du refus de renouvellement de la licence.

Thomas

Votre avis est le bienvenue ?

1 Commentaire Sur "Un zoo perd sa licence après la mort de 486 animaux"

avatar
Trier par:   Plus récent | Le plus ancien | Plus populaire !
Louis Charpentier
Invité

C’est indadmissible ! Je vous alerte sur la condition du Zoo de Jurques !!!!!!!!

wpDiscuz